Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

Plus incitatif, le nouveau crédit d’impôt de 30 % pour les travaux d’économie d’énergie est entré en vigueur le 1er septembre. Attention aux démarcheurs qui pourraient profiter de l’occasion pour vendre des équipements superflus aux consommateurs.

30 % de crédit d’impôt sans aucune condition de ressources dès qu’on engage des travaux d’économie d’énergie, la première pierre du chantier de la transition énergétique qui vise à rendre les logements plus sobres en énergie est entrée en vigueur ce 1er septembre. Fixé à 25 % et conditionné à la réalisation d’un bouquet de travaux, le crédit d’impôt qui était en place depuis le 1er janvier 2014 disparaît donc de fait. Désormais c’est 30 % pour tout le monde et dès la première intervention, pour tous les travaux qui ouvrent droit au crédit d’impôt développement durable. Ce peut être le changement de chaudière, l’installation d’un poêle à bois, l’isolation des combles, le remplacement des fenêtres, la régulation du chauffage, ou toute autre intervention destinée à faire des économies d’énergie. Autre évolution, tous les ménages y ont droit, plus aucune condition de ressources n’est fixée.

Une facture qui s’allège de 30 %, ce nouveau crédit d’impôt devient à coup sûr très incitatif. Que Choisir appelle donc à la vigilance car il risque de susciter l’appétit des réseaux et des professionnels à l’affût de profits faciles. Le crédit d’impôt soumis à l’exigence du bouquet de travaux avait quelque peu calmé les ardeurs des spécialistes du démarchage téléphonique, de la vente à domicile et des prix prohibitifs. Celui-ci risque de relancer les effets d’aubaine, les équipements vendus pour la marge qu’ils procurent plus que pour répondre au besoin du client. L’important est d’engager les travaux les plus efficaces pour réduire sa facture de chauffage, il faut garder cet objectif à l’esprit en toutes circonstances, en particulier face à un commercial tenace et convaincant !

Qui croire ?

Si le site officiel renovation-info-service.gouv.fr signale bien la mise en place de ce nouveau crédit d’impôt, le site de l’Ademe en reste ce 1er septembre au crédit d’impôt entré en vigueur le 1er janvier, et si vous contactez votre service des impôts, il y a fort à parier qu’il vous parlera des 25 % pour un bouquet de travaux. Ce décalage s’explique aisément puisque la loi de finances 2014 avait fixé le crédit d’impôt à 25 % et pour au moins deux interventions. La décision du gouvernement change la donne mais ne sera actée que dans la prochaine loi de finances.

Élisabeth Chesnais - UFC QUE CHOISIR ACTUALITES

Hébergé par Overblog