Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire
Télévision : Pas d'écran noir en 2016.

TNT : non, votre télé ne sera pas bonne pour la casse dès 2016.

Certains d’entre vous ont peut-être reçu une info disant que votre télévision serait menacée d'écran noir dès 2016.

Il nous a donc semblé utile de faire le point — et de rassurer tous ceux qui sont amoureux de leur petit écran.

Pourquoi ce cri d'alarme ?

C'est simple : avril 2016 est l'échéance retenue pour la prochaine évolution de la TNT. Concrètement, la norme MPEG-2, qui accuse maintenant une vingtaine d'années au compteur, va définitivement céder sa place à la norme MPEG-4, qui permet par exemple de jouir de normes de codage performantes, à l'image du H.265 dont nous vous parlions il y a quelques mois. Cette évolution aura néanmoins une conséquence négative : les téléviseurs non compatibles seront incapables de restituer le signal (écran noir) — en tout cas par leurs propres moyens.

Suis-je concerné ?

En évoquant "10 millions d'appareils en service en France", Le Figaro a pu donner l'impression que de très nombreux foyers risquaient de se retrouver privés de TF1 et consorts. En pratique, toutefois, il convient de modérer ce chiffre. En effet, "l'écran noir" ne concernera que les appareils reliés à une simple antenne râteau. Or, comme le précise le CSA dans son rapport sur l'équipement audiovisuel des foyers au premier semestre 2014, "seulement 8 % des foyers équipés d'au moins un téléviseur reçoivent la télévision uniquement par l'antenne râteau sans être équipé d'un adaptateur TNT HD". En clair, nous voilà déjà sous la barre des 3 millions de ménages concernés.


Vous ne recevez pas la télévision via l'ADSL, le câble ou le satellite ?

Pas de panique, cela ne veut pas dire pour autant qu'il sera nécessaire de changer quoi que ce soit pour continuer à regarder la météo. En effet, antenne râteau ou pas, le gros des téléviseurs en service embarque déjà un dispositif compatible avec la norme MPEG-4, ou "TNT HD", comme elle est parfois nommée. Pour les téléviseurs de plus de 66 cm, c'est obligatoire depuis décembre 2009. Quant aux plus petits modèles, leur obligation de compatibilité remonte à décembre 2012.

Un test simple

Naturellement, il n'est pas forcément évident de se rappeler quand on a acheté son téléviseur, ni même les détails de sa fiche technique. Un petit test peut néanmoins confirmer ou infirmer la compatibilité de l'appareil avec la TNT HD. Pour ce faire, il suffit de s'assurer que le signal provient bien de l'antenne râteau (pas de boîtier ADSL, de prise câble ou satellite) et d'allumer son téléviseur sur un canal qui émet théoriquement en HD. Arte, par exemple, propose une excellente couverture et se trouve par défaut sur les chaînes 7 et 57. Si, sur l'un de ces deux canaux, le logo "Arte HD" est bien présent (en plus de l'image et, éventuellement, du son), alors le téléviseur intègre déjà un décodeur TNT HD.

Malheur, mon téléviseur est incapable d'afficher Arte HD !...

...Dois-je donc en acheter un nouveau ? Si tel est le cas, il est fort probable que cet écran ne soit pas de toute première jeunesse. Il est même possible qu'il s'agisse d'un téléviseur à tube cathodique, et non d'un écran plat, comme tous les modèles commercialisés ces dernières années. Mais cela n'empêche en rien de faire appel à ses services pour regarder la télévision : il suffira d'investir 30 € pour lui adjoindre un décodeur TNT HD, qui viendra simplement se placer entre la prise et le téléviseur.

À l'occasion de la publication du calendrier d'attribution de la bande de fréquences des 700 MHz, le gouvernement avait d'ailleurs précisé "[qu']un plan sera[it] mis en place pour accompagner l'arrêt de la diffusion en MPEG-2 afin qu'aucun foyer ne souffre d'un écran noir à l'occasion de cette mutation". Les termes, quoique très flous, laissaient supposer qu'une aide financière aux foyers touchés serait envisageable.


Rappelons néanmoins, en parallèle, qu'un décodeur ne pourra rien faire pour la définition de l'écran. Un téléviseur à tube cathodique, par exemple, ne pourra pas afficher les chaînes en haute définition. En 2016, même rattaché à un décodeur dit "HD", celui-ci se contentera d'une définition plus modeste, dite SD — autrement dit, la même qu'il a probablement affichée ces 5, 10 ou même 20 dernières années.

A partir d’un article paru sur : http://www.lesnumeriques.com/Pourquoi ce cri d'alarme ?

C'est simple : avril 2016 est l'échéance retenue pour la prochaine évolution de la TNT. Concrètement, la norme MPEG-2, qui accuse maintenant une vingtaine d'années au compteur, va définitivement céder sa place à la norme MPEG-4, qui permet par exemple de jouir de normes de codage performantes, à l'image du H.265 dont nous vous parlions il y a quelques mois. Cette évolution aura néanmoins une conséquence négative : les téléviseurs non compatibles seront incapables de restituer le signal (écran noir) — en tout cas par leurs propres moyens.

Suis-je concerné ?

En évoquant "10 millions d'appareils en service en France", Le Figaro a pu donner l'impression que de très nombreux foyers risquaient de se retrouver privés de TF1 et consorts. En pratique, toutefois, il convient de modérer ce chiffre. En effet, "l'écran noir" ne concernera que les appareils reliés à une simple antenne râteau. Or, comme le précise le CSA dans son rapport sur l'équipement audiovisuel des foyers au premier semestre 2014, "seulement 8 % des foyers équipés d'au moins un téléviseur reçoivent la télévision uniquement par l'antenne râteau sans être équipé d'un adaptateur TNT HD". En clair, nous voilà déjà sous la barre des 3 millions de ménages concernés.


Vous ne recevez pas la télévision via l'ADSL, le câble ou le satellite ?

Pas de panique, cela ne veut pas dire pour autant qu'il sera nécessaire de changer quoi que ce soit pour continuer à regarder la météo. En effet, antenne râteau ou pas, le gros des téléviseurs en service embarque déjà un dispositif compatible avec la norme MPEG-4, ou "TNT HD", comme elle est parfois nommée. Pour les téléviseurs de plus de 66 cm, c'est obligatoire depuis décembre 2009. Quant aux plus petits modèles, leur obligation de compatibilité remonte à décembre 2012.

Un test simple

Naturellement, il n'est pas forcément évident de se rappeler quand on a acheté son téléviseur, ni même les détails de sa fiche technique. Un petit test peut néanmoins confirmer ou infirmer la compatibilité de l'appareil avec la TNT HD. Pour ce faire, il suffit de s'assurer que le signal provient bien de l'antenne râteau (pas de boîtier ADSL, de prise câble ou satellite) et d'allumer son téléviseur sur un canal qui émet théoriquement en HD. Arte, par exemple, propose une excellente couverture et se trouve par défaut sur les chaînes 7 et 57. Si, sur l'un de ces deux canaux, le logo "Arte HD" est bien présent (en plus de l'image et, éventuellement, du son), alors le téléviseur intègre déjà un décodeur TNT HD.

Malheur, mon téléviseur est incapable d'afficher Arte HD !...

...Dois-je donc en acheter un nouveau ? Si tel est le cas, il est fort probable que cet écran ne soit pas de toute première jeunesse. Il est même possible qu'il s'agisse d'un téléviseur à tube cathodique, et non d'un écran plat, comme tous les modèles commercialisés ces dernières années. Mais cela n'empêche en rien de faire appel à ses services pour regarder la télévision : il suffira d'investir 30 € pour lui adjoindre un décodeur TNT HD, qui viendra simplement se placer entre la prise et le téléviseur.

À l'occasion de la publication du calendrier d'attribution de la bande de fréquences des 700 MHz, le gouvernement avait d'ailleurs précisé "[qu']un plan sera[it] mis en place pour accompagner l'arrêt de la diffusion en MPEG-2 afin qu'aucun foyer ne souffre d'un écran noir à l'occasion de cette mutation". Les termes, quoique très flous, laissaient supposer qu'une aide financière aux foyers touchés serait envisageable.


Rappelons néanmoins, en parallèle, qu'un décodeur ne pourra rien faire pour la définition de l'écran. Un téléviseur à tube cathodique, par exemple, ne pourra pas afficher les chaînes en haute définition. En 2016, même rattaché à un décodeur dit "HD", celui-ci se contentera d'une définition plus modeste, dite SD — autrement dit, la même qu'il a probablement affichée ces 5, 10 ou même 20 dernières années.

A partir d’un article paru sur : http://www.lesnumeriques.com/

Pourquoi ce cri d'alarme ?

C'est simple : avril 2016 est l'échéance retenue pour la prochaine évolution de la TNT. Concrètement, la norme MPEG-2, qui accuse maintenant une vingtaine d'années au compteur, va définitivement céder sa place à la norme MPEG-4, qui permet par exemple de jouir de normes de codage performantes, à l'image du H.265 dont nous vous parlions il y a quelques mois. Cette évolution aura néanmoins une conséquence négative : les téléviseurs non compatibles seront incapables de restituer le signal (écran noir) — en tout cas par leurs propres moyens.

Suis-je concerné ?

En évoquant "10 millions d'appareils en service en France", Le Figaro a pu donner l'impression que de très nombreux foyers risquaient de se retrouver privés de TF1 et consorts. En pratique, toutefois, il convient de modérer ce chiffre. En effet, "l'écran noir" ne concernera que les appareils reliés à une simple antenne râteau. Or, comme le précise le CSA dans son rapport sur l'équipement audiovisuel des foyers au premier semestre 2014, "seulement 8 % des foyers équipés d'au moins un téléviseur reçoivent la télévision uniquement par l'antenne râteau sans être équipé d'un adaptateur TNT HD". En clair, nous voilà déjà sous la barre des 3 millions de ménages concernés.


Vous ne recevez pas la télévision via l'ADSL, le câble ou le satellite ?

Pas de panique, cela ne veut pas dire pour autant qu'il sera nécessaire de changer quoi que ce soit pour continuer à regarder la météo. En effet, antenne râteau ou pas, le gros des téléviseurs en service embarque déjà un dispositif compatible avec la norme MPEG-4, ou "TNT HD", comme elle est parfois nommée. Pour les téléviseurs de plus de 66 cm, c'est obligatoire depuis décembre 2009. Quant aux plus petits modèles, leur obligation de compatibilité remonte à décembre 2012.

Un test simple

Naturellement, il n'est pas forcément évident de se rappeler quand on a acheté son téléviseur, ni même les détails de sa fiche technique. Un petit test peut néanmoins confirmer ou infirmer la compatibilité de l'appareil avec la TNT HD. Pour ce faire, il suffit de s'assurer que le signal provient bien de l'antenne râteau (pas de boîtier ADSL, de prise câble ou satellite) et d'allumer son téléviseur sur un canal qui émet théoriquement en HD. Arte, par exemple, propose une excellente couverture et se trouve par défaut sur les chaînes 7 et 57. Si, sur l'un de ces deux canaux, le logo "Arte HD" est bien présent (en plus de l'image et, éventuellement, du son), alors le téléviseur intègre déjà un décodeur TNT HD.

Malheur, mon téléviseur est incapable d'afficher Arte HD !...

...Dois-je donc en acheter un nouveau ? Si tel est le cas, il est fort probable que cet écran ne soit pas de toute première jeunesse. Il est même possible qu'il s'agisse d'un téléviseur à tube cathodique, et non d'un écran plat, comme tous les modèles commercialisés ces dernières années. Mais cela n'empêche en rien de faire appel à ses services pour regarder la télévision : il suffira d'investir 30 € pour lui adjoindre un décodeur TNT HD, qui viendra simplement se placer entre la prise et le téléviseur.

À l'occasion de la publication du calendrier d'attribution de la bande de fréquences des 700 MHz, le gouvernement avait d'ailleurs précisé "[qu']un plan sera[it] mis en place pour accompagner l'arrêt de la diffusion en MPEG-2 afin qu'aucun foyer ne souffre d'un écran noir à l'occasion de cette mutation". Les termes, quoique très flous, laissaient supposer qu'une aide financière aux foyers touchés serait envisageable.


Rappelons néanmoins, en parallèle, qu'un décodeur ne pourra rien faire pour la définition de l'écran. Un téléviseur à tube cathodique, par exemple, ne pourra pas afficher les chaînes en haute définition. En 2016, même rattaché à un décodeur dit "HD", celui-ci se contentera d'une définition plus modeste, dite SD — autrement dit, la même qu'il a probablement affichée ces 5, 10 ou même 20 dernières années.

A partir d’un article paru sur : http://www.lesnumeriques.com/

Hébergé par Overblog