Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

La volonté de la ministre de l'Écologie est d’interdire au 1er janvier 2016 l’usage des sacs plastique à usage unique Cette mesure discutée à l'Assemblée dans le cadre du projet de loi sur la transition énergétique a été adoptée. La loi ne vise que les produits à usage unique. Les autres restent autorisés.

Le triste constat fait aujourd’hui, mille milliards de sacs plastiques sont utilisés chaque année. Ils mettent entre 100 et 500 ans à se dégrader dans l’environnement. Ainsi cette mesure est prise pour limiter l’impact environnemental des déchets plastiques. Les associations de défense de l'environnement, elles, se réjouissent de la future application de cette loi, et croient en ses vertus.

Depuis qu’ils sont devenus payants, le nombre de sacs plastique distribués en France dans les grandes surfaces alimentaires est passé de 10,5 milliards à 700 millions entre 2002 et 2011. Cet effort est à souligner, mais 5 milliards de sacs en caisse en matière plastique à usage unique et plus de 12 milliards de sacs dits « fruits et légumes » sont encore distribués dans les commerces.

La proposition vise donc à prendre en compte les enjeux liés à la consommation importante de sacs « fruits et légumes » qui, jusqu’à présent, n’ont pas fait l’objet de disposition visant à réduire leur consommation.

Concrètement, seuls des sacs plastique réutilisables (car plus épais) pourront être distribués ou vendus en caisse.

Les consommateurs semblent sensibilisés à cette mesure, ils sont de plus en plus nombreux à utiliser des cabas, le panier…Certains commerces de légume bio utilisent des sacs de papier pour les légumes.

Les magasins ont aujourd'hui trois solutions de remplacement pour l'emballage des produits frais (fruits, légumes, poissons, fromages…) :

-les sacs en papier, qui ont une bonne image mais dont l'empreinte écologique est sujette à discussion,

-les sacs biosourcés (à base de matière végétale), qui coûtent deux à quatre fois plus cher,

- le préemballage, qui consomme plus de matière plastique.

Les organisations comme la FCD s’inquiètent du coût de cette mesure, onéreuse, qui risque d’entrainer une hausse des prix.

Hébergé par Overblog