Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

Le ramonage de la cheminée est obligatoire une à deux fois par an selon les communes. Pensez à le faire avant l’hiver.

Certes, l’automne est à peine installé. Mais, avant le froid de l’hiver, c’est le moment de faire ramoner sa cheminée. L’opération est indispensable, non seulement pour éviter toute intoxication au monoxyde de carbone, mais aussi pour faire des économies de combustibles grâce à un meilleur tirage.

Pour savoir les fréquences de ramonage, rendez-vous en mairie ou en préfecture pour connaître les dispositions du règlement sanitaire de votre département.

A qui incombe cette obligation : Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous devez ramoner le conduit de fumée ou poêle à bois une à deux fois par an, avant ou après la période de chauffe.

En tant que propriétaire d’un bien en location : si vous autorisez votre locataire à se servir de la cheminée, vous devez, à chaque changement de locataire, vérifier le bon état des conduits.

Vous êtes locataire : le ramonage des conduits de fumée est une charge locative souvent rappelée dans le contrat de bail. Même si le propriétaire bailleur peut se charger de faire ramoner les conduits de cheminée, les frais seront à votre charge.

Vous logez dans un immeuble en copropriété : Dans un immeuble, le règlement de la copropriété peut interdire tout feu de cheminée dans les parties privatives. Le ramonage des conduits desservant une installation collective de chauffage doit être réalisée aussi souvent que nécessaire et au moins deux fois par an. C'est en général le syndic qui se charge de le faire effectuer.

Qui réalise l’opération : Un organisme professionnel de qualification. Lui seul est habilité à délivrer un certificat à l'issue du ramonage. Conservez-le car en cas de sinistre, il vous sera demandé par votre compagnie d'assurances.

Peut-on ramoner soi même sa cheminée : Seule la lecture de votre contrat pourra apporter la réponse à cette question, parce que c'est la seule base sur laquelle votre assureur pourra vous opposer un refus de garantie. Si le ramonage par un professionnel y est mentionné comme obligation, vous ne pouvez pas y déroger ou subir à défaut les conséquences contractuelles (déchéance de garantie ou indemnisation partielle).

Dans le doute, plutôt que de le faire soi-même, mieux vaut avoir recours à un professionnel susceptible de fournir un justificatif. Cela peut toujours servir en cas de pépin, surtout auprès de son assurance. En cas de sinistre, comme un incendie qui part de la cheminée, l’assurance peut réclamer le certificat de ramonage. Certaines conditions particulières du contrat d’habitation prévoient la fourniture d’une attestation de ramonage."

Et si je ne ramone pas ma cheminée : Certains règlements sanitaires départementaux ou communaux sanctionnent le défaut de ramonage par une amende. En cas d’incendie, l’absence de ramonage peut entraîner des sanctions beaucoup plus importantes. La responsabilité civile de l’occupant peut être engagée.

Attention ! Le ramonage mécanique par hérisson est imposé. Certaines publicités proposent des bûches prétendant se substituer au ramonage mécanique. Vous devez savoir que la Commission de sécurité des consommateurs a assuré que ces bûches pouvaient certes améliorer le nettoyage des conduits, mais ne pouvaient remplacer un ramonage.

Hébergé par Overblog