Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

Petit rappel : Qu’est-ce qu'un produit biodégradable ?

Un produit peut-être appelé biodégradable si, après avoir été utilisé, il peut être décomposé naturellement par des organismes vivants. La biodégradabilité dépend alors, d'une part, de la faculté à être dégradé, et, d'autre part, de la vitesse de digestion du produit dans le milieu biologique.

Par exemple :

  • une feuille morte est biodégradable à 100% en quelques semaines.
  • une bouteille plastique nécessite environ 4.000 ans.

Méfiance…

Aujourd'hui, un marché très porteur (et donc très lucratif), basé sur le principe de l’écologie se développe et attire de nombreux individus, soucieux de limiter leurs déchets, soucieux de préserver la planète.

Pourtant, la question est : « faut-il vraiment faire confiance à tous ses produits qui émergent dans le commerce et se disent ‘’biodégradables ‘’ ? »

Notre réponse est non !!! Voyons cela de plus près :

Lingettes biodégradables ?

Prenons l'exemple des lingettes qui se positionnent dans la cas « écolo » en s'affichant biodégradables. En réalité elles sont juste plus chères. Sachant qu'il existe toutes sortes de lingettes comme :

  • des lingettes pour nettoyer les fesses des bébés,
  • des lingettes destinées au nettoyage des vitres, au dépoussiérage des meubles,
  • des toilettes réservées à la toilette intime ou encore au démaquillage,
  • etc.

La plupart d’entre nous est tentée, un jour où l’autre par l'achat et l'utilisation de ces lingettes. Néanmoins, elles, qui s'affichent biodégradables sont pour la plupart utilisées une seule fois et jetées directement à la poubelle après utilisation.

Le caractère biodégradable n'a donc pas vraiment d'intérêt.

Le compost ! Voilà à quoi on pourrait penser avec l’appellation biodégradable de ces produits, mais, vous imaginez-vous vraiment placer des lingettes dans votre jardin, sous prétexte que l’emballage portait la mention « biodégradable ».

Nous devons vraiment nous méfier. En effet, généralement un petit astérisque vient se surajouter avec l’inscription « fibres biodégradables », ce qui signifie que seules les fibres sont biodégradables, et que la lingette elle-même ne l'est pas. Pour cause, ces lingettes sont imprégnées de substances chimiques qui la rendent nettoyante, détartrante ou encore démaquillante.

« Jetable dans les toilettes», voici ce que ces lingettes peuvent également afficher sur leur emballage. Mais NON, IL NE FAUT PAS LES JETER DANS LES TOILETTES.

Donner un tel conseil relève de l'irresponsabilité. En effet, les lingettes n'ont jamais le temps de se décomposer entre les toilettes et les stations d'épuration. Canalisations et pompes bouchées, débordements et pollution du milieu naturel, surcoûts de l'assainissement reportés sur la facture d'eau des usagers. Les conséquences peuvent être plus ou moins importantes. A l'échelle individuelle elles peuvent boucher les canalisations intérieures ou encore provoquer un débordement des eaux usées dans le logement.

Le papier toilette « Aquatube »

Nous pouvons prendre un autre exemple, qui s'est également fortement développé dans le commerce à grand coup de publicité : L'aquatube. Ce rouleau de papier toilette, dès lors qu'il est « au bout du rouleau » peut être directement jeté dans les toilettes. A l'inverse des lingettes, ces rouleaux peuvent se dissoudre, mais cette innovation reste encore une absurdité écologique puisqu'ils rajoutent une pollution aux eaux usées et représentent une charge supplémentaire à éliminer en station d'épuration.

Le meilleur conseil est donc de faire attention et de se renseigner sur les produits dits biodégradables, de ne pas prendre de risques en les jetant dans les toilettes et de privilégier la poubelle.

Article réalisé par Fanny a partir de l'article paru dans la revue « Que choisir »

Hébergé par Overblog