Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

poule.jpg

La gestion des déchets est devenue un véritable problème de société.  La responsabilité de cette gestion repose sur chacun d’entre nous.  Il nous appartient de limiter, dans la mesure du possible, la quantité de déchets que nous produisons et de les gérer au mieux.

Réduire la quantité de déchets produits 

Chaque année, chacun d’entre nous produit en moyenne 390 kilos de déchets. Cette quantité a pratiquement doublé en 40 ans. Chaque jour nous jetons 1 kg de déchets ménagers.

 L’évolution des modes de vie, le recours de plus en plus fréquent aux produits jetables concourent à l’augmentation de la quantité de déchets.

La fraction de déchets de cuisine résultant du gaspillage est en constante augmentation. Le gaspillage alimentaire dans la consommation des ménages représente en France 20 kilos de déchets par an et  par personne, dont 7 kilos de déchets alimentaires  non consommés encore emballés.

Nous déposons aussi, en moyenne, 200 kilos de produits en déchetteries en raison d’une consommation d’appareil électroménagers, hi fi et informatiques dont la durée de vie ne cesse de diminuer. Nous privilégions le rachat à la réparation.

Il faut réduire cette production de déchets.

Tout d’abord parce que le risque d’épuisement des matières premières ne doit pas être négligé : les emballages, et les sur- emballages que nous consommons en grande quantité sont des produits issus du pétrole.

Par ailleurs, les déchets ne disparaissent pas miraculeusement de nos poubelles, La collecte et le traitement des déchets ont un cout financier  très lourd. Les dépenses du secteur augmentent de 6% par an. La tonne collectée coute en moyenne 176€, soit 99 € par an et par habitant avec évidemment des variations.  Ainsi, les couts moyens varient par type de traitement  de 45€ pour le stockage à 121€ pour l’incinération. De plus, l’implantation de nouveaux centres de traitement pose des problèmes ; ils rencontrent la réticence des populations. Nous voulons bien remplir nos poubelles mais nous ne voulons pas avoir un centre de traitement à nos portes.

 

Qualifier les déchets pour les gérer au mieux

Il convient de classifier les déchets afin d’en faciliter la gestion, selon leur nature.

Les ordures ménagères classiques

Ces déchets que nous produisons quotidiennement doivent être triés et présentés à la collecte selon les modalités définies par arrêté municipal

Ces ordures ménagères sont composées

de déchets non recyclables : résidus alimentaires, produits jetables, emballages, et c …

Et de déchets recyclables : les papiers, les métaux, le plastique et le verre.

Ils doivent être triés séparément des autres déchets.

Les consignes de tri varient d’une commune à l’autre : présentation des déchets

(dans des bacs, dans des sacs), collecte au porte à porte ou remise en point de dépôt ……

La collecte des ordures ménagères doit être effectuée au porte à porte au moins une fois par semaine dans les communes ou les regroupements de commune de plus e 500 habitants, à l’exclusion des stations balnéaires, thermales ou de tourisme.

Les conditions de la collecte sont fixées par arrête municipal, en particulier pour ce qui concerne les horaires. A savoir :  un dépôt d’ordure en dehors des horaires peut vous couter une amende de 38€.

En l’absence de collecte au porte à porte, le dépôt des ordures peut être prévu dans un ou plusieurs centres de réception.

 

Les encombrants

Il s’agit de déchets volumineux ne pouvant donc pas être pris en charge par le service de collecte des ordures ménagères.

Il n’y pas de liste exhaustive de ce type de déchets, en pratique il peut s’agir de mobilier, de matelas, de gros électroménagers …..

Toutefois certains déchets sont exclus de la catégorie des encombrants : les gravats, les pneus usagés (ils doivent être repris par votre garagiste), les bouteilles de gaz, les véhicules à moteur,  les déchets verts qui doivent être déposés en déchetterie ou dans le d’une collecte sélective. Chaque commune peut exclure librement certains objets de la liste.

Ce type de déchets est soit collecté à date ou sur rendez-vous, soit déposé dans un centre de réception ou une installation de traitement.

Les déchets électriques et électroniques

Cela concerne les objets qui fonctionnent à l’électricité. Il faut savoir que lorsque vous achetez un de ces appareils le vendeur est tenu de reprendre l’ancien. Il ne doit pas être  jeté avec les ordures ménagères non triées, il peut être ramassés au titre des encombrants  sinon il faut le porter en déchetterie.

En conclusion, il faut s’attaquer à réduire le poids de nos déchets

-      Choisir des produits au détail ou en vrac

-      Utiliser des cabas ou des paniers

-      Coller stop pub sur sa boite aux lettres …..

-     Des mesures incitatives sont mises en places par les pouvoirs publics : fourniture de bacs à compost à prix avantageux, « adoption » de poules mangeuses de déchets (150 kilos par an !) et n’oublions pas les très décriées « poubelles à puce ».

 

UFC Que Choisir 43 - Odile MARTIN

Hébergé par Overblog