Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Quels sont les produits susceptibles d’être touchés ? images-copie-6.jpg

Suite à la remise du rapport Gallois sur la productivité de la France, Le Premier Ministre à décider la variation au 1er janvier 2014 de trois taux de TVA.

Ils passeront de 5,5 % à 5%, de 7% à 10% et de 19.6% à 20%.

Cette refonte des taux, annoncée le  6 novembre  à pour but de financer l’allegement du cout du travail pour les entreprises.

Au 1er janvier 2014 le taux intermédiaire et le taux normal seront don revu à la hausse alors que le taux réduit diminuera d’1/2 point.

Certains produits vont donc augmenter, leurs prix vont subir une hausse mécanique.

- Le passage du taux intermédiaire de 7 à 10%.

Ce taux concerne la restauration, les travaux de rénovation des logements. Dans ces domaines la polémique a déjà débutée ; les organisations professionnelles mènent grand tapage, en particulier la  Fédération Française du Bâtiment  (FFB).

L’augmentation du taux réduit impactera aussi les transports de voyageurs, les médicaments non remboursés par la sécurité sociale, les places de cinéma ou les entrées dans les musées. On peut aussi citer l’hébergement en hôtel, en location meublée, en camping classé …

Cette augmentation est supposée rapporter  3, 75 milliards d’euros.

- Le passage du taux normal de 19,6 à 20%

Cette augmentation concernera la majorité des biens ou des prestations de service.

Il faut notamment citer une partie du gaz et de l’électricité consommée, les carburants, les vêtements …

Cette augmentation rapporterait 2.6 milliards d’euros.

- La baisse du taux réduit à 5.5 % porte sur les produits de première nécessité 

Les produits alimentaires, avec quelques petites exceptions pour les produits considérés comme une consommation de luxe tel le chocolat taxé à 20%  au 1er janvier 2014!

Les abonnements gaz et électricité

Les livres et les spectacles vivants qui relèveront du taux réduit à partir du 1 janvier 2013.

 

Pas de changement pour les produits taxés au taux ultra réduit de 2.1%

 Les médicaments remboursés par la sécurité sociale par exemple ….

 

En commentant cette annonce, notre président Alain Bazot à mis en lumière certaines incohérences : l’augmentation du taux réduit de  7 à 10% impactera le prix des transports publics alors qu’en même temps le gouvernement met en place de nombreuses mesures pour en favoriser l’utilisation.

Quant à l’objectif de « justice fiscale » poursuivi par J.M.  Ayrault, il nous interpelle particulièrement en ce que la TVA n’est pas personnalisable, elle taxe l’acte de consommation  quelque soit le niveau de revenu du consommateur ; la baisse du taux réduit sur les produits alimentaires concernera tous les contribuables sans distinction.

Il est vrai que fiscalité indirecte peut être définie «comme l’art de plumer la volaille sans la faire crier » 

UFC Que Choisir 43 Odile MARTIN

 

Hébergé par Overblog