Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

L’offre illimitée de Free Mobile a agité la concurrence. Les  principaux opérateurs ont riposté par la proposition d’offre mobiles « illimitées » diverses. Toutes étant paradoxalement caractérisées par leurs limites !

Après avoir étudié les offres des 11 principaux opérateurs, l’UFC Que Choisir peut affirmer que « quand on  parle d’appels ou de SMS l’illimité n’existe pas ! ».

Ainsi pour  "La Poste  Mobile"  l’illimité se résume à 200h. Les limites peuvent aussi concerner le nombre de destinataires  ou la destination. Il faut noter aussi la mise en place de limites qualitatives définies de façon discrétionnaire et floue. L’opérateur se permet d’exiger une utilisation  en bon père de famille, une utilisation appropriée. …

Les nouvelles offres sont certes très attractives et le  consommateur semble sortir gagnant de ce grand jeu de la concurrence. Pour concrétiser ce gain,  il faut  bien évaluer les besoins, comparer toutes les offres et comme d’habitude lire minutieusement les conditions d’abonnement.

Dans tous les cas,  les  contenus publicitaires doivent être étudiés avec précaution. Free s’est apparemment spécialisé dans les lancements publicitaires tapageurs. Le lancement de l’offre Triple Play  annonçait un débit 28 mégabits/seconde , seuls 5% environ des clients bénéficiaient de ce débit. Les autres abonnés avec un débit très inférieur  ne pouvait pas profiter de l’offre TV. Par ailleurs les incidents techniques se multipliaient. Les doléances des consommateurs étaient ignorées. L’UFC Que Choisir a donc déposé plainte. 6 ans après le TGI Paris condamne Free à 100 000€ d’amende civile et 40 000€  de dommage et intérêts pour l’UFC Que Choisir au titre de l’intérêt  collectif des consommateurs.

il est un point sur lequel les nouvelles offres sont illimitées, c’est la prolifération des clauses abusives : dérogation à l’obligation de portabilité, verrouillage des terminaux vendus nus, clauses présumant la connaissance de documents  qui n’ont pas nécessairement été communiqués au consommateur.

C’est pourquoi, décidée à éclairer le consommateur et assainir le marché du mobile, l’UFC-Que Choisir :

    - Diffuse sur son site internet  des tableaux comparatifs des « limites de l’illimités » ainsi que les détails offre par offre des travers économiques et juridiques.

    - Met en demeure les opérateurs de ne plus utiliser le terme « d’illimité »  pour les offres ayant une limite volumétrique

    - Leur demande d’afficher clairement dans leur document commerciaux et leurs sites Internet toute limitation chiffrée d’usage de leurs offres d’abondance.

    - Leur demande aussi de purger leur contrat des clauses abusives détectées.

Passé un délai de trois semaines l’association agira en justice.

Pour consulter les tableaux comparatifs : link

 

UFC Que Choisir

 

Hébergé par Overblog