Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

 

 Le ministre de la consommation a souhaité une réglementation plus stricte pour encadrer le rachat d’or en France et freiner les dérives du marché autour de ce matériau très prisé.

Le député PS Razzy Hammadi, rapporteur du projet de loi sur la consommation examiné à l’Assemblée nationale le 25 juin, présente un amendement proposant des règles plus strictes pour le rachat d’or.

Cet encadrement semble urgent face au fleurissement des commerces de rachat lié la flambée du prix du métal précieux qui avoisine les 40 000 €/kg.

 Aujourd’hui, on compte plus de 4 000 commerces permanents de rachat d’or, sans oublier le rachat d’or temporaire réalisé sur les salons, dans les hôtels…

Le rapporteur du projet de loi a constaté des différences de prix selon les enseignes.

 

La première mesure prévue est d’obliger les magasins à afficher le prix auquel ils rachètent l’or. Le projet de loi ne fait que rappeler cette mesure qui est déjà obligatoire pour ces professionnels.

Seulement ceux-ci  se cachent derrière le motif du changement de cours quotidien.  Le prix doit être mentionné également sur le site internet. Il doit préciser s’il s’agit du 18 ou 24 carats.

 

La seconde mesure est l’obligation d’un contrat écrit pour chaque achat. Celui-ci  doit mentionner les coordonnées du commerçant et la description précise des articles qu’il achète. Pour le moment, le commerçant est seulement obligé de tenir un livre de police dans lequel il note les coordonnées du vendeur et les articles vendus. Ce contrat a pour objectif de lutter contre le recel d’objets volés.

 

Le consommateur vendeur pourra bénéficier d’un délai de rétractation de vingt-quatre heures. Cette dernière mesure n’enchante pas les professionnels.

 

Bien entendu, il est également question d’alourdir les sanctions, jusqu’à deux ans de prison et 150 000 euros d’amende en cas de violation des règles du contrat de vente par les commerçants.

 

UFC QUE CHOISIR est vivement favorable à cet encadrement, car « les boutiques de rachats d’or jouent avec la détresse de certains français » (J-P Rochette, vice-président UFC QUE CHOISIR RHONE).

UFC Que Choisir 43 G.A.

 

 

Hébergé par Overblog