Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

 bleu.jpg

 

Le 25 octobre, l’UFC Que Choisir a rendu publics les résultats d’un sondage exclusif sur les critères de choix des véhicules diesel. L’analyse de ces résultats a permis de constater le « profond décalage entre la perception du consommateur et la réalité économique. »

Le carburant est le 2ème poste budgétaire des ménages ce qui explique que 65 % des sondés en fassent le premier critère de choix lors de l’achat d’un véhicule. En pratique, le diesel concerne les 2/3 des ventes de voitures neuves en France ;

le diesel étant considéré par 84 % des sondés comme « offrant un avantage tarifaire indéniable » en raison d’une fiscalité plus avantageuse. En pratique l’écart entre le diesel et l’essence se réduit, mais le GO reste moins cher. Les véhicules diesel sont analysés comme plus sobres, avec des performances souvent spectaculaires et de faibles rejets de CO2.

Or, l’UFC Que Choisir estime que cette approche «  se heurte à la réalité économique » ; plus cher à l’achat, à l’entretien et à assurer, le diesel pour être rentable implique un usage intensif du véhicule, soit en moyenne 20 000 km par an.  L’UFC Que Choisir illustre cet argumentaire avec l’exemple de la Peugeot 208 Diesel  qui serait rentabilisée en 11 ans !

Étrangement, l’analyse des résultats du sondage fait apparaître un kilométrage annuel moyen inférieur à 20 000 km pour 71% des sondés.

 

Cette enquête démontre la nécessité de réformer la fiscalité des carburants et aussi de renforcer l’information des consommateurs quant aux couts d’entretien et d’assurance des véhicules.

 

En conséquence, l’UFC Que Choisir demande au gouvernement :

D’arrêter de donner au diesel un avantage artificiel en supprimant progressivement le différentiel de taxation entre le diesel et l’essence.

Qu’une information normalisée sur le coût kilométrique moyen pour chaque véhicule soit diffusée (publicité, achat) afin que les consommateurs puissent correctement et facilement estimer le coût global de la voiture lors de l’achat.

De suivre l’avis de l’Autorité de Concurrence qui se prononce pour la libéralisation du marché des pièces de carrosserie et  pour un renforcement de la concurrence sur le marché de l’entretien.

UFC Que Choisir 43

 

Hébergé par Overblog