Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

  foie-gras.jpg

 

Le fait à la maison remporte des suffrages de plus en plus nombreux. C’est un nouveau mode consommation qui a l’avantage de nous permettre de savoir ce que l’on mange et de faire des économies. .

Alors, si vous avez un peu de temps, préparez vous même votre terrine de foie gras, votre bûche, vos chocolats.

Pour l’apéritif, vous pouvez débuter par des petits chaussons, des mini quiches ou des mini pizzas, peu onéreux, très faciles à réaliser.

 

La terrine de foie gras, star de nos réveillons, peut être très aisément préparée à la maison. L’économie réalisée est significative ; le foie gras cru coutant environ 15€ de moins au kilo. Pour accompagner cette terrine maison, confectionnez du pain  d’épice ou du pain de seigle aux figues, faites confire des oignons. Et au prochain automne pensez à la  confiture de figues !

 

La buche de Noël classique n’est ni plus ni moins qu’un gâteau roulé, donc d’une réalisation simplissime. Vous pouvez faire votre bûche à partir d’un roulé à la confiture, au chocolat, à crème de marrons, mais aussi à partir d’un cake aux fruits, ou d’un tiramisu. L’essentiel est dans le décor, toutes les fantaisies sont permises, vous pouvez utiliser des pralines, des chocolats, des amandes, des petits bonbons, des fruits confits et divers décors achetés dans le commerce – à garder d’une année sur l’autre –

Vous pouvez tenter la bûche glacée un peu plus compliquée à exécuter mais beaucoup plus digeste.

 Vous pouvez aussi vous lancer dans la réalisation de chocolats et d’orangettes.

Le prix de revient des truffes pour 6 personnes - sur la base de 300g de chocolats, 2 jaunes d’œufs 100g de beurre, 4 cl crème et  du cacao en poudre-  est d’environ 3€ 50. Avec les 2 blancs d’œufs restant, lancez- vous dans la préparation de meringues (facile) ou de macarons (plus difficile).

Pour finir ces agapes, ne pas oubliez les clémentines et les fruits secs qui sont toujours appréciés à la fin du repas ;

Ce n’est pas parce que c’est la crise qu’il ne faut plus être gourmand !

 

UFC Que Choisir 43 - Chantal BADIOU - Maryse GRANGEON

Hébergé par Overblog