Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

cidex.jpg

 

Testé des 1968 dans le Finistère le CIDEX (courrier individuel à distribution exceptionnelle) a été étendu en janvier 1969 à toutes les zones rurales. Dans une France dont les  habitants étaient  encore nombreux à  être  disséminés dans la campagne le CIDEX est apparu comme une rationalisation de la distribution, à un moment ou la distribution par automobile est devenue dominante.  Finies  les boites aux lettres éparpillées, le CIDEX repose sur la mise en place de batteries de boites aux lettres desservant des habitations dans un rayon de 200m. Ce modèle de distribution a rapidement gagné les zones où on pouvait gagner du temps en groupant la distribution : grands ensembles et lotissements.

Actuellement  les boites aux lettres peuvent dans les lotissements ou les zones reculées être  regroupées en batteries de boites CIDEX, boites normalisées réunissant au maximum 40 alvéoles et disposant d’une porte collective. Les batteries de boites Cidex disposent souvent d’un point de collecte du courrier qui évite à l’usager de se rendre au bureau de poste.

Dés l’origine ce mode de distribution a été présenté comme une amélioration de l’acheminement du courrier. Les usagers devaient ainsi obtenir le courrier à une heure matinale. Par ailleurs la mise en place de boites Cidex  fait bénéficier gratuitement l’usager d’un boite personnalisée, installée et entretenue par la Poste.

Il apparaît que  ce mode de distribution Cidex soulève des difficultés et une certaine hostilité chez les usagers qui souhaitent revenir à un mode traditionnel de distribution.

Les causes de mécontentement sont nombreuses : en zone rurale les batteries, installées depuis de nombreuses années, sont mal situées en raison de l’accroissement de la circulation en particulier. Depuis 30 ans le trafic routier a considérablement augmenté et parfois, traverser la route départementale pour aller récupérer son courrier, relève de l’exploit ! Les batteries sont implantées  en bord de route dans le flux de circulation des camions des tracteurs ; il est impossible d’y envoyer les enfants.  En toutes zones on note un défaut croissant d’entretien, les boites sont  souvent détériorées et le courrier disparait.

Or la distribution Cidex repose sur un principe d’adhésion volontaire à ce service.

Le raccordement au Cidex ne peut être imposé aux usagers qui ne le souhaitent pas (rép. ministérielle 23 mai 1972).

Les personnes ne souhaitant plus bénéficier de ce mode de distribution en raison de circonstances particulières et sous réserve de ne pas  causer un allongement excessif à la tournée peuvent convenir d’un retour à une distribution en boite aux lettre normalisée installée à l’entrée de leur propriété et bordure de la voie ouverte à la circulation publique. Il convient de faire une demande auprès du bureau de poste en charge de la distribution du courrier dans la zone concernée.

L’usager qui a fait le choix de ne plus (pas) adhérer au Cidex doit alors installer une boite aux lettres à la limite de sa propriété.

Toutefois l’usager ne peut pas faire n’importe quoi. La boite aux lettres est l’outil de raccordement entre la Poste et son client. C’est pourquoi la réglementation s’y est intéressée depuis longtemps.

Ø  La boite aux lettres  est obligatoire, à raison d’une par logement.

Ø  La boite aux lettres doit être implantée en limite de la propriété, en bordure d’une voie ouverte à la circulation publique et à un niveau accessible aux véhicules automobiles.

Ø  La boite aux lettres « normalisée » au sens de l’arrêté du 29 juin 1979 ne s’impose qu’aux constructions ayant obtenu leur permis de construire  (ou d’extension) après le 12 juillet 1979

Ø   

Cette Boite aux lettres doit répondre, en principe à la norme AFNOR NFD27 404 ou 405 préconisée par La Poste. Il en existe, à ces normes, trois modèles : 260 mm (hauteur) x 260 mm (largeur) x 340 mm (profondeur) ; 260 mm x 340 mm x 260 mm ; 340 mm x 260 mm x 260 mm. > 

Si pour des raisons de place il n'est pas possible d'installer une boîte aux formats précités, il est possible de choisir un modèle de profondeur réduite (au lieu de 340 ou 260 elle est de 130 mm) répondant aux normes NF D27 407- 408. Elle conserve l'avantage d'une ouverture totale et d'une serrure compatible avec la distribution postale, mais ne permet pas de recevoir tous les objets volumineux.

UFC Que Choisir 43

 

Hébergé par Overblog