Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

bijoux.jpg

 

Nous avons tous chez nous quelque objet auquel nous sommes profondément attachés pour des raisons diverses. Ces biens ont une grande valeur à nos yeux mais cela ne veut pas dire qu’ils en aient une au regard de notre assureur.

   

Les biens considérés comme objet de valeur

Avant de signer sa police d’assurance, il est conseillé de vérifier comment seront couverts nos objets de valeur en cas de vol ou de sinistre.  Généralement les contrats d’assurance multirisques habitation définissent dans une liste ce qu’ils classent dans la catégorie  objet de valeur.  Les assureurs fixent également une valeur minimale pour ce que les objets listés puissent être considéré comme objet de valeur. ,

En pratique, les  assureurs  distinguent :

Les objets de valeur au sens strict :tableaux, dessins, livres, meubles anciens…

Les objets précieux : tous les objets comportant une matière précieuse : or, platine, argent, perles fines, pierres précieuses…

Les objets sensibles : c’est une catégorie qui apparait dans les contrats les plus récents : il s’agit des équipements techniques et technologiques couramment volés en raison de leur valeur et de la facilite de la revente  (ex matériel informatique par ex.. )

 

Les conditions d’indemnisation

 En cas de sinistre vous devez pouvoir justifier de la valeur du bien. Ainsi il convient de conserver les factures d’achat des bijoux ou à défaut de les faire expertiser.  De même, les œuvres d’art doivent être expertisées par un professionnel. A noter que les photos de constituent pas des éléments de preuve.

L’ensemble des biens et objet précieux sont garantis jusqu’à concurrence d’un plafond fixé préalablement lors de la souscription. Ce montant maximal est souvent déterminé par rapport à la valeur de tous les biens. L’assureur fixe un pourcentage qui ne sera pas dépassé : 20 à 30% des biens assurés. Ainsi, si le plafond est de  30 000€ par exemple, l’assureur ne remboursera pas plus, quelque soient les biens volés.  

L’estimation des biens dits « objets précieux et de valeur » se fait sur leur valeur en salle des ventes à la date du sinistre. Ce prix est généralement inférieur à la valeur d’achat. Toutefois, certains contrats prévoient que l’indemnisation se fera sur la valeur d’achat pendant une durée limitée.

Si vous possédez des biens précieux de grande valeur, dans la mesure où l’indemnité proposée est généralement faible, vous pouvez négociez un relèvement de la prise en charge de vos objets précieux ou souscrire un contrat spécifique à ce type de biens dit « une valeur agrée » - qui suppose une évaluation par un expert-

Dans ce domaine particulier comme dans tous les autres cas, lisez attentivement les clauses du contrat, questionnez votre assureur et négociez au plus prés.

UFC Que Choisir 43

Hébergé par Overblog