Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

La carte bancaire est l'un des moyens de paiement les plus sûrs, eu égard aux respects des règles de sécurité. Le taux de fraude sur les paiements et les retraits par carte, enregistré en 2010 dans les systèmes français est de 0,074 %, ce qui correspond à 7 fraudes pour 10 000 opérations, il a été de 0,072% en 2009.

Un particulier réalise chaque année en moyenne 100 opérations avec sa carte bancaire.

De nouvelles technologies de paiement se mettent progressivement en place pour régler vos achats en utilisant votre téléphone portable ou en approchant votre carte bancaire d'une borne spécifique pour enregistrer votre paiement.

Le principe du paiement sans contact est déjà utilisé sur les autoroutes avec le télépéage ou les transports en commun (Pass navigo en Ile de France par exemple). Et il se développe chez les commerçants. De grandes enseignes, comme Leroy Merlin, Carrefour, Décathlon, Auchan figurent parmi les pionniers.

Le paiement sans contact utilise des ondes radio à courte distance entre le capteur et le récepteur. Il s'agit de la technologie « NFC » (Near Field Communication) ou communication de proximité. Ces deux appareils échangent les données par simple rapprochement d'une carte ou d'un téléphone près de la borne d'un terminal de paiement et ce sans contact physique.

         - Pour les petits montants, inférieurs à 20 euros :

Le passage de sa carte bancaire près de la borne sans contact suffit, il n'y a pas de code confidentiel à saisir. Après quelques secondes, le paiement est signalé comme accepté par des signaux lumineux et sonores et un ticket de paiement est édité.

         - Pour les montants supérieurs à 20 euros :

Il est nécessaire d'insérer sa carte dans le lecteur de carte du commerçant et de saisir son code confidentiel sur le clavier, comme un paiement carte bancaire classique.

Actuellement, plus de 13 millions de cartes équipées de cette technologie dite « sans contact » sont en circulation en France sur 60 millions au total, selon le regroupement des cartes bancaires CB. Côté commerçants, 80 000 terminaux sont équipés. Et chaque mois, 50 000 transactions sont effectuées de cette manière.

Un esprit mal intentionné peut donc récupérer ces informations- votre identité, votre numéro de CB, etc.- s'il s'y connaît un peu en technologie.

Alertée, la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) a décidé de lancer une enquête en mai 2012. Les tests réalisés pendant l'été 2012 ont permis de constater qu'il était possible de lire, avec un lecteur NFC indépendant ou intégré à un Smartphone, le nom du porteur, la liste des transactions réalisées, ainsi que le numéro de la carte et sa date d'expiration.

La Cnil a engagé un travail avec les industriels du secteur qui a abouti à la suppression de l'accès à l'historique des transactions pour les modèles de carte qui ont été déployées à la fin de 2013. Cependant la Cnil reste « préoccupée par l'accessibilité du numéro de carte et de la date d'expiration » mais à sa connaissance, aucune fraude exploitant cette accessibilité n'a encore été détectée. Nous pouvons noter au passage que c'est très rassurant pour nous les consommateurs. Cependant, la Cnil a demandé aux établissements bancaires que ces éléments sensibles soient cryptés pour qu'à terme « le chiffrement des échanges rende accès aux données impossible ».

Il est donc impératif d'être vigilant et d'anticiper les escroqueries ; par exemple, en achetant un étui spécial qui va bloquer les ondes radio émises par la carte de paiement sans contact.

Ph Perrel - UFC que choisir 43.

 

Hébergé par Overblog