Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

En parallèle du développement des nouvelles technologies, de nombreux jeux se développent afin d’occuper les plus petits comme les plus grands. Néanmoins, en apparence gratuits, ces jeux comme « Angry Birds » ou « Candy Crush Saga » pour les plus célèbres, se révèlent en réalité payants par la suite. Une fois accros, les joueurs sont gentiment incités à payer pour pouvoir progresser dans le jeu.

Développement du « freemium » :

Ces jeux addictifs se téléchargent facilement, sans rien payer, et en quelques secondes sur un Smartphone, une tablette, un ordinateur ou même sur une télévision. Cependant, ils fonctionnent tous selon la formule du freemium c’est-à-dire que le jeu est gratuit (free) mais certaines fonctionnalités sont interdites sans passer par une version premium (payante) ou par des achats intégrées à une boutique virtuelle, Cette formule appelée le «freemium» est ainsi devenue une belle source de revenus pour les développeurs d'applications.

Néanmoins, certains jeux tels qu’ «Angry Birds» sont utilisables sans devoir, par la suite, forcément acheter des options,à l’inverse des jeux tels que «Zombies vs Ninja» ou «Littlest Pet Shot » qui incitent davantage à la dépense.

Attention tout de même lorsque vous décidez d’acheter des crédits ou autres, utilisez-les le plus rapidement possible car lors des mises à jours de votre jeu, vos achats inutilisés seront perdus.

Méfiance aux achats intégrés : qu’est-ce que s’est ?

Selon le type de téléphone mobile, et la plate-forme d’applications soit iTunes pour Apple ou Google Play pour Android, certaine personne, donne, dès l’inscription à la plate forme, les références de leur carte bancaire afin de ne pas avoir à les redonner ultérieurement mais cela n’est pas sans conséquences. En effet, par exemple si une personne utilise votre téléphone mobile, ou si vous l’utilisez vous-même et que vous faites une mauvaise manipulation, vous pouvez vous retrouver avec un prélèvement stupéfiant, du fait de la fonction «achat intégré» que possède les téléphones mobiles. C’est pourquoi il est conseillé d’éviter d'enregistrer ses données de carte bancaire après avoir effectué un achat.

Néanmoins, il faut également se méfier des paiements opaques, qui grâce au service Internet+ permettent de facturer les services et contenus en ligne sur le site Web et sur les mobiles par le biais de votre opérateur. Il en est de même pour les box Internet qui permettent un accès gratuits mais qui se révèlent onéreux par la suite.

Quelques conseils :

  • Vérifier que le service Internet+ n’est pas activé par défaut de votre opérateur téléphonique car celui-ci peut facturer de nombreuses options payantes. Dans ce cas, annulez-le. Le site « AFMM, Infoconso-multimedia.fr » vous explique comment faire.

  • Quant aux achats intégrés, désactiver la fonction « Achats intégrés » sur votre téléphone portable. Sur un Iphone, il suffit d’aller dans Réglages, Général et Restrictions, vous pouvez ensuite désactiver cette fonction ou activer un mot de passe pour la gérer. Sur un autre mobile Android, allez dans Play store puis dans les Paramètres, ensuite allez dans Commandes utilisateur et cochez « Mot de passe ».

  • Beaucoup d'enfants, lorsqu'ils jouent sur la tablette familiale par exemple, sont vite tentés par les options et certains n'hésitent pas y cliquer autant de fois que possible. Soyez vigilant, la facture peut grimper d'un coup.

Quelques recours à ce piège :

  • En cas de facturation sans votre accord, vous pouvez adresser un courrier à votre opérateur et lui rappelez les recommandations déontologiques de l’Association Française du Multimédias Mobile.

  • De plus, les mineurs ne peuvent ni souscrire un contrat ni s’engager à payer une prestation sans l’autorisation de leurs parents, c’est pourquoi la transaction ne peut-être valable. Néanmoins vous pouvez contester auprès de l’opérateur si votre enfant mineur s’est inscrit ou a utilisé des jeux payants sans votre accord.

  • De plus, si votre carte a été débitée au-delà de la somme autorisée, vous pouvez lui demander de vous ré-créditer.

  • Si l’éditeur supprime votre accès au jeu alors que vous avez payé, vous pouvez lui demander de respecter les clauses du contrat et saisir les tribunaux si nécessaire.

Hébergé par Overblog