Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

LES DIX CHIFFRES A SAVOIR SUR LA SANTE DES FRANÇAIS

Vu sur 20miuntes.fr

La Drees publie ce jeudi son nouveau rapport sur «l’Etat de santé de la population en France», l'occasion d'éclairer certaines caractéristiques de la santé des Français...

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publie ce jeudi son rapport sur l’État de santé de la population en France.Cette étude illustre l’état de santé globalement favorable des Français. Mais celle-ci connaît de grandes disparités sociales et régionales. 20 Minutes a extrait de ce panorama dix faits marquants.

>> Le quiz sur la santé des Français, à faire par ici

· Espérance de vie: L'écart se réduit entre les hommes et les femmes

Hommes et femmes pas encore égaux. L’espérance de vie à la naissance demeure élevée chez les femmes et supérieure à celle des hommes (85,4 ans en 2014, contre 79,2 ans pour les hommes). L’écart entre les genres se réduit depuis vingt ans, passant de 8,2 ans en 1994 à 6,2 ans en 2014.

· Mais les hommes connaissent plus de décès prématurés

Avant 65 ans, il y a 2,2 fois plus de décès prématurés chez les hommes que chez les femmes. Ces décès sont attribuables aux abus d’alcool et de tabac, aux risques professionnels et aux mauvais comportements nutritionnels. Ce rapport homme-femme augmente à 3,1 pour les morts violentes (suicides, accidents) et à 3,3 pour les morts liées aux troubles mentaux et comportementaux.

· Les populations défavorisées connaissent le plus de problèmes de santé

La santé est étroitement liée à la position sociale et au niveau d’études. Plus l’on est défavorisé, plus l’on cumule des expositions aux risques professionnels, aux pollutions et aux comportements moins favorables à la santé (nutrition et activité physique). Ainsi, les enfants d’ouvriers souffrent plus de problème de poids et de mauvaises dents que les enfants de cadres. A l’âge adulte, les cadres et professions intermédiaires présentent les prévalences d’obésité les moins élevées.

· Une inégalité d’espérance de vie

Les inégalités entre les ouvriers et les cadres s’expriment aussi en termes d’espérance de vie. A 35 ans, la différence d’espérance de vie entre les cadres et les ouvriers est de 6,3 ans pour les hommes et de 3 ans pour les femmes, un écart stable au cours des quarante dernières années. Ensuite, au sein d’une vie déjà plus courte, les ouvriers vivent un plus grand nombre d’années avec des incapacités.

· Des disparités régionales et sociales

Les inégalités de santé d’une région à l’autre s’expliquent en grande partie par les différences de structures démographiques et sociales. Le nord et les départements d’outre-mer (la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, La Réunion et Mayotte) sont souvent plus démunis. Mais d’autres facteurs peuvent intervenir, comme les risques environnementaux et une inégale répartition de l’offre de soins.

· Les départements d’outre-mer les plus touchés

Les départements d’outre-mer connaissent une forte inégalité de santé avec la métropole. Pour la mortalité infantile, elle est de cinq points supérieure à celle en métropole. La prématurité ainsi que la part des petits poids de naissance y sont constamment plus élevées, tout comme la prévalence de surpoids et d’obésité.

· Les Français boivent de moins en moins d’alcool

Les Français et le vin, la fin d’une idylle? La consommation d’alcool sur le territoire français a beaucoup baissé au début des années 2000. Si elle s’est ralentie depuis 2005, la baisse se poursuit. Celle-ci provient essentiellement de la baisse de la consommation de vin. En moyenne, un habitant âgé de 15 ans et plus boit, par an, 11,8 litres, soit une moyenne de 2,6 verres par habitant et par jour. Dans le classement des régions où l’on retrouve le plus de buveurs quotidiens figurent le Nord-Pas-de-Calais et le Languedoc-Roussillon.

· Mais ils ont des problèmes de poids

Si la France est relativement préservée en Occident, l’augmentation du surpoids etde l’obésité chez les adultes en France depuis les années 1980 en fait un problème de santé publique majeur. Actuellement, la moitié des adultes est en surpoids ou obèse, et un adulte sur six est obèse. Les populations défavorisées, et parmi elles les femmes, sont les plus touchées. L’accroissement de cette maladie semble cependant ralentir depuis les années 2000.

· Les «TMS», le fléau des maladies professionnelles

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) constituent de loin la première cause de maladies professionnelles indemnisées. Selon une enquête de 2010, 8,3 % des salariés (soit 1,8 million) sont soumis à des gestes répétitifs à une cadence élevée au moins 20 heures par semaine, et 10,1 % à la manutention manuelle de charges. Dans un rapport de 2013, 35% des salariés déclarent devoir «rester longtemps dans une posture pénible ou fatigante à la longue». Soit un gros tiers des salariés…

· Cocorico pour la natalité

La France, le paradis des bébés? Avec plus de 800.000 naissances annuelles depuis 2005, notre pays est, avec l’Irlande, dans le top du classement des pays industrialisés. En France entière hors Mayotte, en 2014, 813.000 enfants sont nés, dont 783.000 en métropole. L’âge moyen des mères atteint 30,1 ans. Quant à la part des mères qui ont un enfant après 35 ans atteint 22 %, un chiffre qui a quadruplé depuis 1980. Mais plus l’âge augmente, plus les problèmes pour les mères et leurs nourrissons se multiplient…

20minutes.fr

Hébergé par Overblog