Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire
  1. Les tarifs réglementés de gaz augmentent au 1er novembre 2014.

Vu sur lemonde.fr

Au 1er novembre 2014, les tarifs réglementés du gaz de GDF SUEZ ont augmenté de 2,3 % en moyenne par rapport à octobre 2014. L’augmentation est en moyenne de 0,8 % pour ceux qui n’utilisent le gaz que pour la cuisson, de 1,4 % pour ceux qui en font un double usage cuisson et eau chaude et de 2,2 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Cette évolution :

   · résulte de la hausse des coûts d’approvisionnement tels qu’ils sont estimés par la formule tarifaire réglementaire ;

   · s’inscrit dans un contexte de retour de variations saisonnières marquées (formation d’un écart entre les prix du gaz en hiver par rapport à l’été).

Les clients qui ont souscrit une offre de marché à prix libre, y compris chez GDF Suez, ne sont concernés ni par les baisses, ni par les hausses du tarif réglementé pendant la durée de leur contrat.

 

  1. L’Electricité aussi…

Les tarifs réglementés de l'électricité pour les particuliers augmenteront de 2,5 % à partir du 1er novembre, conséquence de l'application de la nouvelle formule de calcul et d'un rattrapage sur les tarifs appliqués en 2012 et 2013.

Cette augmentation, définie par un nouvel arrêté tarifaire publié au Journal officiel, intervient après le gel d'une hausse de 5 % prévue au 1er août par le gouvernement, qui avait prévenu que les tarifs augmenteraient plus modérément à l'automne. Selon cet arrêté, cette augmentation applicable à quelque 28 millions de foyers par EDF, se décompose en :

   · une hausse de 1,6 % au titre de la nouvelle méthode de calcul

   · une hausse de + 0,9 % au titre du rattrapage tarifaire.

Cet arrêté fait suite à la création d'une nouvelle méthode de calcul dite « par empilement », qui fixe désormais les tarifs par l'addition des coûts des différentes composantes de la filière, en intégrant le prix de l'électricité sur les marchés de gros. Ce nouveau mode de calcul est censé mieux protéger le pouvoir d'achat des consommateurs. Le rattrapage tarifaire doit, lui, permettre de couvrir le manque à gagner subi par EDF en 2012 et 2013.

· Le Conseil d'Etat, saisi en référé par les concurrents d'EDF, a maintenu en septembre le gel des tarifs de pour les particuliers au 1er août, dans l'attente de sa décision sur le fond du dossier. Le 12 septembre, la juridiction administrative avait rejeté en référé leur demande de suspension, mais la procédure au fond est toujours en cours.

· L'arrêté fixe également l'évolution applicable au 1er novembre des autres tarifs réglementés de l'électricité. Les tarifs bleus professionnels baisseront de 0,7 %, alors que les tarifs jaunes et verts (pour les professionnels gros consommateurs d'électricité) augmenteront respectivement de 2,5 % et de 3,7 %.

lemonde.fr

 

Hébergé par Overblog