Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

L’assurance maladie prend en charge tout ou partie des soins. Dans certains cas cependant, elle ne rembourse rien.

Chirurgie des yeux

Se faire opérer des yeux, quand on est myope ou presbyte, est considéré comme un confort. Aucune prise en charge. Les interventions sur les yeux ne sont couvertes qu’en cas de glaucome ou de cataracte, susceptibles de mener à la cécité. Cependant, les organismes d’assurances complémentaires comprennent que la chirurgie des yeux réduit, pour eux, le coût de la prise en charge des lunettes. Ils proposent donc un remboursement des opérations, le plus souvent partiel.

Chirurgie plastique et médecine esthétique

Liposuccion, augmentation mammaire, ­injections de Botox… les interventions à ­visée esthétique ne sont pas remboursées. Il y a quelques exceptions. La chirurgie ­réparatrice suite à un cancer du sein, ­l’ablation d’un grain de beauté suspect, une intervention en cas de malformation sont considérées comme des soins et prises en charge selon les modalités habituelles.

Lentilles de contact

Avant de passer aux lentilles de contact, il faut une consultation d’adaptation pour trouver les produits les mieux tolérés par l’œil et un ou plusieurs contrôles pour vérifier si les yeux réagissent bien, et si on sait mettre et enlever correctement ses lentilles. Cette procédure n’est pas remboursée. De même, les lentilles ne sont pas prises en charge, sauf cas particulier (très forte myopie, notamment). Les assurances complémentaires proposent le plus souvent un forfait annuel.

Circoncision

Pratiquée pour des raisons d’hygiène ou rituelles (religions juive et musulmane), la circoncision n’est pas prise en charge. Elle ne peut l’être que si elle sert à réduire un phimosis.

Ostéopathie, sophrologie, etc.

Les médecines alternatives ne sont pas toutes logées à la même enseigne. La consultation chez un homéopathe ou un acupuncteur peut être remboursée si le praticien est médecin (sur la base du tarif de l’assurance maladie). Ce n’est pas le cas des séances d’ostéopathie ou de sophrologie. Néanmoins, certaines mutuelles prennent en charge une partie du coût.

Certificat médical pour la pratique du sport

La pratique du sport en club nécessite un certificat de non-contre-indication. Cette consultation n’est pas remboursée. Du moins, officiellement. Dans les faits, de nombreux médecins passent outre la réglementation.

Hébergé par Overblog