Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire
Publié dans : #TELECOMMUNICATIONS

À partir du 15 février, fini le « fair use » qui réduisait d’office le débit une fois le plafond de data atteint. Sous prétexte de répondre à une demande de ses clients, Bouygues Télécom revient à un système de facturation hors forfait. Des dépassements de forfait sont à prévoir pour les clients les moins attentifs.

Aujourd’hui, quand un client de Bouygues Télécom atteint le plafond de son forfait mensuel d’Internet mobile (1 Go, 3 Go, 5 Go selon le forfait) sur son smartphone, son débit est automatiquement réduit. Il peut continuer à recevoir des courriels ou surfer sur Internet, mais plus lentement. Quant aux activités les plus gourmandes en data (vidéo, streaming…), elles deviennent irréalisables. En contrepartie, le client ne paie rien de plus, à moins qu’il achète une recharge.

Le 15 février prochain, changement de programme. À partir de cette date, chaque client qui aura atteint sa limite d’Internet mobile continuera, sans action de sa part, à surfer à la même vitesse. Chaque mégaoctet supplémentaire sera alors facturé 0,01 €. Ce n’est qu’une fois qu’1 Go sera consommé (soit 10 € en plus du forfait) que le débit sera réduit et que la facturation cessera.

Chez Bouygues Télécom, on explique ce revirement par la volonté de répondre à une demande de nombreux clients qui « souhaitaient continuer à profiter d’un débit satisfaisant une fois qu’ils avaient atteint leur fair use ». L’opérateur insiste aussi sur l’information qui sera fournie aux clients et sur la liberté qui leur sera offerte. Chaque abonné sera alerté par SMS une première fois lorsqu’il aura atteint 80 % de son forfait, puis une deuxième fois à 100 %. S’il ne fait rien, il paiera sa consommation de data hors forfait, mais il pourra aussi choisir de bloquer les surfacturations (dans ce cas le débit sera réduit) à partir de son espace client. Il pourra même par la suite basculer d’une formule à l’autre comme bon lui semble. Enfin, une fois qu’il aura atteint le gigaoctet de hors forfait, son débit sera réduit d’office, mais là encore, il pourra, depuis son espace client, demander à continuer à surfer à la même vitesse (il paiera alors au prorata de sa consommation, à raison de 10 € le Go) ou acheter une recharge (5 € le Go).

Si cette nouvelle formule contentera certains abonnés, les clients les moins attentifs risquent fort d’être surpris lorsqu’ils découvriront sur leur facture des dépassements pouvant atteindre 10 € par mois. Selon Bouygues Télécom, 20 % des clients dépassent leur enveloppe data.

 

Les « engagés » pas concernés

Tous les clients mobiles de Bouygues Télécom sont potentiellement concernés par cette mesure, qu’ils aient souscrit un forfait B&You ou un forfait Sensation. Néanmoins, pour ceux qui seront sous le coup d’une période d’engagement au 15 février 2016, rien ne changera dans l’immédiat. Ce n’est qu’une fois leur engagement arrivé à échéance qu’ils seront soumis à ces nouvelles conditions d’utilisation.

 

Et chez les autres opérateurs ?

En matière de dépassement de forfait data, à chaque opérateur sa stratégie.

Chez Orange

  • Sur tous les forfaits Orange, le débit est réduit sans risque de surfacturation.
  • Idem pour les forfaits Sosh à 19,99 € et 24,99 €/mois.
  • En revanche, avec les forfaits Sosh à 4,99 €/mois et à 9,99 €/mois (50 Mo inclus chacun), chaque Mo supplémentaire est facturé hors forfait au prix de 0,05 €/Mo, soit 5 €/Go.

 

Chez Free mobile.

Le débit est réduit au-delà de 50 Go avec le forfait à 19,99 €/mois, mais sur le forfait à 2 € (50 Mo inclus), chaque Mo supplémentaire est facturé hors forfait au prix de 0,05 €/Mo, soit 5 €/Go.

 

Chez SFR

La facturation dépend du forfait :

  • Forfaits SFR Starter à 9,99 €/mois (100 Mo inclus), 14,99 €/mois (1 Go inclus) et 24,99 €/mois (1 Go inclus) : accès Internet bloqué au-delà du forfait. Des recharges peuvent être achetées.
  • Forfaits Power à 33,99 €/mois (5 Go inclus) et 35,99 €/mois (20 ou 40 Go inclus) : débit réduit au-delà.
  • Forfait Red à 5,99 €/mois (100 Mo inclus) : des recharges successives de 20 Mo d’un montant de 1 € sont automatiquement déclenchées (dans la limite de 4 par mois).
  • Forfait Red à 12,99 €/mois (200 Mo inclus) : des recharges successives de 50 Mo d’un montant de 2 € sont automatiquement déclenchées (dans la limite de 4 par mois).
  • Forfaits Red à 19,99 €/mois (3 Go inclus) et à 25,99 €/mois (5 Go inclus) : au-delà, le débit est réduit.

À noter : lorsque le forfait est « bloqué », l’accès Internet est systématiquement bloqué, mais des recharges peuvent être achetées pour continuer à surfer.

UFC QUE CHOISIR. 

Hébergé par Overblog