Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire
Publié dans : #SANTE

"L'automédication responsable" consiste à soigner ses propres maladies grâce à des médicaments autorisés accessibles sans ordonnance, sûrs, efficaces dans les conditions d'utilisation indiquées , avec conseil du pharmacien.

  De plus en plus de Français  se soignent seuls au quotidien , ils achètent des médicaments sans ordonnance mais à qu'ils demandent-ils conseil?

  Depuis 2008 et une ouverture d'une partie de la pharmacopée, quelques 2500 médicaments sont accessibles à tous sans ordonnance médicale. Cependant , plusieurs de ces produits contiennent une certaine quantité de contre-indications et autres effets indésirables, pour soigner ses maux au quotidien.

   Ne s'improvise pas médecin qui veut. L' automédication est définie par l'ordre des médecins comme l'utilisation, hors prescription médicale, par des personnes ou pour leurs proches et de leur propre initiatives des médicaments .

60 Millions de Consommateurs et médiaprism 
ont réalisé une enquête sur les pratiques  des français en matière d'automédication.

Il en ressort que 

  • 78 % des personnes interrogées disent la pratiquer : 
       - De façon occasionnelle, 
       - En toute connaissance du traitement qu'ils ont déjà pris
  • L'automédication se concentre sur les antalgiques , les médicaments à visée respiratoire et ceux à visée digestive
  •  Les femmes pratiquent plus l'automédication que les hommes 63% contre 43%

Danger : Selon 60 Millions de consommateurs 28 médicaments sur les 61 en vente libre sont à proscrire ( parmi eux des traitements contre le rhume des sirop contre la toux ) car selon l'étude  : "pris à l' aveugle ils présentent de nombreux inconvénients,risques d'allergies entre autre".

 

    Attention utiliser un médicament sans l'avis d'un professionnel de santé n'est pas considéré comme une pratique responsable de l' automédication. Il s'agit d'une pratique dangereuse et contraire au bon usage des produits de santé.

 En anglais on parle de selfcare (prise en charge de la santé par l'individu lui-même ) ce qui est possible si cela est raisonnée et pratiquée de façon responsable .

 

Cas d'automédication :

  • symptômes courants et bénins températures, toux , douleurs
  • quelques maladies spécifiques ex les brûlures d'estomac
  • quelques fois lorsque la pathologie est chronique et a été diagnostiquée par un professionnel 

Les médicaments doivent tous présenter une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché ).

 

Dangers liés à l' automédication

  •  Risques liés aux médicaments
  •  Mécanisme des produits et interaction avec d'autres molécules
  • Toxicité méconnue si l'indication  du médicament n'est pas respectée
  • Date de péremption(un médicament utilisé il y a un an  avec succès n'est pas obligatoirement bon même si les symptômes sont les mêmes.
  • Problème des génériques ( ex peu de gens savent que le paracétamol , le doliprane et l' efferalgan sont les mêmes molécules )
  • Retard dans certains cas du diagnostic  si ceux-ci sont pris en première intention lors de la première apparition de troubles
  • Méconnaissances des effets secondaires et des risques d'allergies

 

Conclusion

Certains médicaments conviennent à une automédication adaptée à des soins basiques et à faible risque, si l'information liée au produit est pertinente, lue et respectée. Un conseil auprès d'un professionnel est primordial . Évitez le piège d'internet où vous trouverez tout et n' importe quoi et serez noyé sous les informations. Cette automédication doit être de courte durée si les problèmes persistent vous devez impérativement consulter.

L’automédication ou Selfcare dans les pays anglo-saxons est une bonne chose mais pas toujours facile à maîtriser cela demande une bonne connaissance de son propre corps et de ses dysfonctionnements et une certaine humilité pour savoir dire stop et passer le relais à un professionnel. Bien géré cela peut amener à une maîtrise de certaines dépenses de santé.

Paul D - D’après l’étude 60 millions de consommateurs.

Hébergé par Overblog