Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

Quatre milliards d’euros. C’est la somme faramineuse qu’ont perdue les épargnants français depuis 2010 à cause des escroqueries au trading en ligne.

Mais de quoi s’agit-il ?

Les sites internet concernés par ce nouveau phénomène proposent 2 types de placement :

  • Soit acheter et revendre des devises sur le Forex (marché des échanges)
  • Soit les « options binaires » prises sur les devises, les actions ou les marchés (vous pariez sur l’évolution de l’actif à très court-terme - 30 minutes ou une heure - vous remportez la mise si le pari se réalise ou perdez tout dans le cas contraire)

Dans ces deux types de placement, les pertes sont assez conséquentes. Près de 400 sites douteux sont en lien avec ces escroqueries. Tous les sites ne sont pas illégaux, mais certains disposent de l’agrément de la Cysec, le régulateur boursier chypriote. Mais ce dernier n’est pas vraiment réputé pour la sévérité de ses contrôles. De plus, leurs pratiques commerciales seraient également douteuses : selon l’AMF, neuf clients sur dix y perdraient leur mise. Ces arnaques proviendraient presque essentiellement de fausses plateformes israéliennes et chypriotes.

Si le Forex concentre à lui seul près de 4 milliards d’euros de pertes, il faut ajouter près de 500 millions d’euros détournés par les spécialistes de l’arnaque aux faux ordres de virement, communément appelée « arnaque au président » : un individu se faisant passer pour le dirigeant d’une société, un avocat mandaté ou un fournisseur demande un virement confidentiel et urgent au service comptabilité.

Ce n’est pas tout. Une nouvelle escroquerie serait également en plein développement. Elle concerne des offres de crédit frauduleuses. Se donnant des airs respectables sur leur page d’accueil, des sites proposent aux internautes des prêts à des taux très avantageux et avec des conditions d’obtention simplifiées. Seule demande : l’emprunteur doit avancer les frais de dossiers. Bien entendu, une fois ces frais réglés, l’argent promis n’arrive jamais. (Près de 500 pages Facebook en relation avec ces offres de crédit frauduleuses auraient déjà récemment été dénombrées).

Fuir ces mauvais sites

C’est le seul conseil pour l’instant. La prévention est importante pour éviter aux consommateurs de se faire arnaquer, car les sommes d’argent soutirées par ces plateformes sont énormes. En revanche, voici quelques astuces pour reconnaître et éviter ces sites :

  • Le site n’a pas de représentation officielle en France, ou est domicilié dans un paradis fiscal. Il ne vous donne aucun moyen de joindre son service clientèle (mail, téléphone, adresse postale physique) en cas de réclamation.
  • Les publicités mensongères, faux témoignages qui assurent que le trading est facile, que n’importe qui peut se lancer et gagner immédiatement de l’argent et jusqu’à plusieurs milliers d’euros par mois « simplement ».
  • Les sites qui vous demandent des informations trop personnelles.
  • Dépôt minimum requis extrêmement élevé par rapport à la moyenne du marché.
  • Des sites vous poussent à miser de grosses sommes sur un actif particulier sans consulter l’actualité boursière en vous promettant des gains fabuleux.
  • L’impossibilité de récupérer vos gains avant que le total de l’argent que vous avez investi sur la plateforme n’ait atteint des sommets, ou avec un taux des frais de service élevés.
  • Des courtiers utilisent leur propre cotation qui, comme par hasard, vous font systématiquement perdre.
  • Un bonus de bienvenue vous est « offert », mais il faut déposer une grosse somme pour pouvoir l’utiliser ou le retirer.

Le moyen le plus efficace d’éviter les arnaques sur les sites d’options binaires c’est d’être prudent dans le choix de la plateforme sur laquelle trader. Celles qui disposent de la recommandation officielle de l’AMF ou d’une autre autorité de régulation sont fiables. Il vous reste ensuite à comparer leurs offres pour déterminer laquelle vous permettra de maximiser vos gains tout en minimisant les risques.

UFC QC 43 - Maeva GIBERT

Hébergé par Overblog