Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

Les services de la Répression des fraudes ont constaté des manquements à la réglementation dans le secteur du financement automobile et prient les constructeurs de revoir leurs méthodes. L’enquête de ces services s’est conclue par 50 avertissements, 19 injonctions et 14procés verbaux dont 2 ont abouti à des amendes.

 

-des options accessoires :

La pratique du précochage est largement utilisée par les concessionnaires. Il s’agit de proposer d’entrée un contrat de financement assorti d’options (extension de garantie, entretien, assurance…). Chaque option fait l’objet d’un contrat signé par le client. Concrètement, le vendeur inclut aisément ces documents dans la liasse de pages communiquée au client lors de la vente.

 

Les différents modes de vente :

Les constructeurs communiquent énormément sur la location longue durée et la location avec option achat.

Plus du tiers des financements automobiles ont été générés par la location avec option d'achat. Désormais, le poids de la LOA pèse le double de celui du crédit classique. Presque 18 milliards d'euros de financement automobile en 2015: selon le dernier bilan communiqué par l'association des sociétés de financement, le secteur a atteint des sommets l'année dernière avec une hausse de 13,2 % en valeur.


Bien sûr et la direction de la répression des fraudes l'a bien indiqué dans son rapport, la LOA truste tous les suffrages et bondit de 50 % en moyenne l'année dernière que ce soit en volume de dossiers ou en production auprès des particuliers. Mais surtout et c'est bien ce point qu'a soulevé la DGCCRF : la publicité qui vante les mérites de la location de longue durée ne se traduit pas dans les faits par des contrats de LLD mais bien de LOA.

Ainsi la location de longue durée aux particuliers n'a généré que 253 millions d'euros (contre 4 milliards pour la LOA) et 12 557 dossiers contre 209 910 pour la LOA. En effet, les constructeurs ne vendent pas de LLD. Elle sert à attirer les clients avec de petites mensualités et sans avoir à respecter le cadre réglementaire plus contraignant d’un crédit classique ou d’une LOA.

Le rapport de force est ainsi largement déséquilibré.

 

-Des méthodes douteuses :

La publicité présente une voiture, mais les mensualités indiquées correspondent à une version plus bas de gamme, ce qui peut tromper le client lors de son choix.

 

UFC QUE CHOISIR 43 - GA

Hébergé par Overblog