Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

Dans le cadre des récentes discussions sur le projet de loi biodiversité, le Sénat s’est penché sur la lente disparition des chemins ruraux. Si la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, a étonnamment demandé le retrait des amendements concernant les chemins, jugeant qu’ils n’avaient pas leur place dans cette loi, elle n’a heureusement pas été entendue par les sénateurs…

La France compte quelque 750 000 km de chemins ruraux. Zébrant le paysage de leur tracé, ils permettent historiquement de relier les agriculteurs à leurs champs et prés, ainsi que les communes rurales entre elles. Aujourd’hui, s’ils servent encore aux agriculteurs à circuler, ils représentent un atout environnemental et touristique (randonnée, etc.) non négligeable pour le monde rural. Néanmoins, déjà malmenés par les opérations de remembrement des surfaces agricoles, nombre de chemins ruraux disparaissent chaque année très officiellement…

En effet, alors que les chemins sont normalement la propriété des communes, les propriétaires de terrain (agriculteurs ou non) qui les intègrent à leur propriété (ou champ), en deviennent automatiquement propriétaire au bout de 30 ans, si la mairie ne se signale pas entre-temps. Or, en la matière, les cadastres n’étant pas toujours mis à jour, la mémoire communale est fort perfectible.

Partant de ce constat, les sénateurs proposent d’amender la loi pour que, dès lors qu’une commune recense ses chemins et constate une préemption de l’un d’entre eux, sans s’y opposer, le délai de 30 ans reparte à zéro. Si cette disposition est adoptée par les députés, cela suffira-t-il à interrompre la disparition des chemins. Il faut l’espérer, car le phénomène est plus important qu’il n’y paraît. En Picardie, une association a recensé 40 000 km de chemins ruraux sur le cadastre pour seulement 30 000 physiquement présents sur le terrain. Gageons que les 25 % manquants ne sont pas perdus pour tout le monde !

Vu sur : http://www.univers-nature.com/

Hébergé par Overblog