Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

Malade vous n'avez pas de rendez-vous chez le médecin.

Ceci dit, ce sont les mêmes symptômes que la fois précédente et en fouillant un tiroir vous retrouvez votre ancienne ordonnance.

Vous êtes sauvé… c’est décidé, vous irez chez votre pharmacien pour avoir les médicaments.

Mais cela est-il possible ? L'ordonnance est-elle toujours valable ?

On ne peut pas agir ainsi ! Une ordonnance a une origine, une durée de validité. Nous allons aborder tous ces aspects afin de démystifier ce papier si courant de nos jours.

DEFINITION ET EVOLUTION :

Ordonnance - Mot apparu au XII ème siècle désignant, au début, des textes législatifs. Ensuite son emploi s'est étendu au domaine médical.

- C'est l'écrit qui contient les prescriptions du médecin (du latin preascritio " écrire en tête")

- Elle désigne les recommandations d'un médecin à son malade.

- Naissance de l'ordonnance au XIV ème siècle.

- Début du XX ème : Classification des médicaments, création des tableaux A B C qui seront remplacés à la fin du XXème par la liste I, II et les stupéfiants (stupéfiants prescrits sur des carnets à souche, remplacés depuis quelques années par des ordonnances sécurisées).Ce sont des exemples d'ordonnances pour des produits bien spécifiques.

- Après la création de la sécurité sociale en 1946 l'ordonnance est nécessaire afin de permettre le remboursement et elle devient un papier d'usage très répandu connu de tous.

REGLES CONCERNANT LA PRESCRIPTION :

Les ordonnances doivent contenir les renseignements concernant la prescription, mais le médecin peut y ajouter des éléments autres (conseils, date de rendez-vous etc...)

Elle doit se conformer à la déontologie médicale

- Caractère raisonné

- Prescriptions claires et précises

- Prescription éprouvées

- Prise en compte équilibre bénéfice/risque

- Respect bénéfice coût

MENTIONS OBLIGATOIRES D’UNE ORDONNANCE :

- nom et prénom du prescripteur

- Situation vis à vis des organismes d'assurance Maladie

- Qualification

- Diplômes

- Dénomination du traitement

- Posologie

- Mode d'emploi ( ex per-os )

- Durée du traitement

- Renouvellement éventuel

Cas particulier des stupéfiants

  • Ordonnances sécurisées (présence notamment d'un double carré où inscrire le nombre de substance prescrites
  • Durée limitée du traitement
  • Validité courte de l’ordonnance, 3 jours après la prescription si retard la quantité délivrée sera diminuée

 

DIFFERENTS TYPES D’ORDONNANCES :

- Ordonnance classique tout type de support

- Ordonnance bi-zone

. le haut concerne les soins ALD ( affection longue durée concernant le patient)

. le bas médicaments sans rapport avec l'ALD

- L'ordonnance sécurisée. En principe pour les stupéfiants (mais peut être utilisées pour d'autres prescriptions, les médicaments très coûteux par exemple

- Ordonnance par voie électronique

 

VALIDITE D’UNE ORDONNANCE :

Pour être officielle et ensuite pour avoir une durée de validité elle doit présenter les éléments suivants

-existence en double exemplaire

-date

-nom de la personne concernée

-l'acte ou le nom des médicaments

-la dose prescrite et les renouvellements éventuels

La durée de validité sera en général de trois mois. Attention aux stupéfiants il doivent être délivré dans les trois jours suivant la prescription (validité réduite)

Le renouvellement peut-être prévu par le médecin (pour les traitements chroniques) et le pharmacien en tiendra compte.

De façon exceptionnelle et ce pour un traitement au long cours habituel le pharmacien peut vous dépanner une fois

Une exception confirme la règle pour les ordonnances de contraceptifs le pharmacien sur la base d'une ordonnance périmée de moins d'un an peut vous dépanner jusqu'à six mois de traitement.

Les ordonnances pour les lunettes ne présentent pas de délai de validité, mais le bon sens veut que l'on n’attende pas trois ans pour se procurer des lunettes.

Les ordonnances de prise de sang n'ont pas de date de validité, mais si le délai entre la prescription et le soin est trop long cela peut entraîner un éventuel refus de remboursement par la caisse.

 

CONCLUSIONS :

Pour finir on ne peut que conseiller d'être très vigilent avec ces vieilles ordonnances.

Ne pas hésiter à demander conseil à votre pharmacien qui saura toujours vous aiguiller dans ce maquis des prescriptions.

Même si les symptômes sont identiques à la fois précédente l'ordonnance de l’année dernière n'est sûrement pas adaptée.

Il est également très important de signaler à votre médecin les prescriptions d'autres confrères afin d'éviter les associations médicamenteuses dangereuses.

UFC Que Choisir de Haute-Loire – Paul DENAIS

Hébergé par Overblog