Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'UFC Que Choisir 43

L'UFC Que Choisir 43

Blog de l'Association UFC QUE CHOISIR DE HAUTE LOIRE

Publié par UFC QUE CHOISIR de Haute Loire

De la viande emballée et étoilée ! Une information au consommateur "plus simple et plus compréhensible"

L'étiquetage de la viande vendue en rayon des supermarchés va être simplifié et les morceaux seront classés de une à trois étoiles selon leur qualité, indique un arrêté du ministère de l'Économie publié au Journal Officiel mercredi 30 juillet.

Au moment d’acheter sa viande, le consommateur est perdu. Entre macreuse, flanchet ou tendron, que choisir? Pas de panique, pour régler le problème un nouveau type d’étiquetage fera prochainement son apparition dans les rayons de vos supermarchés.

Les viandes de bœuf, de veau et d’ovins, concernées par la mesure, feront l’objet d’un classement par étoiles, semblable à celui des hôtels. En fonction de sa qualité, chaque morceau pourra recevoir entre une, pour une qualité moins élevée, et trois étoiles, correspondant à une qualité maximale.

Cette mesure s’inscrit dans une démarche d’information plus claire au consommateur. Les grandes et moyennes surfaces pourront à partir de décembre prochain utiliser des termes génériques comme "steak" ou "rôti" sur les morceaux vendus en libre-service et n'auront plus besoin de détailler le nom précis du muscle (tendre de tranche, jumeau...), "peu connu" des clients. Cette dénomination s'accompagnera du classement par étoile.

A titre d’exemple, le rond de tranche, morceau de cuisse du bœuf, sera donc étiqueté trois étoiles. Le rond de gîte de noix ne recevra pour sa part qu’une étoile.

Cette initiative du ministère de l’économie est une première avancée, appréciée par l’UFC QUE CHOISIR. En effet, Olivier Andrault, chargé de mission alimentation à l'UFC-Que Choisir précise que "ce système d'étoiles pour apprécier la qualité va dans le bon sens car, dans un contexte de baisse générale de la consommation de produits bruts en faveur des plats préparés, l'expertise des consommateurs pour les produits bruts n'est plus la même". Mais "il y a encore beaucoup à faire pour les produits préparés où l'étiquetage se limite au type de viande utilisée".

Alors en attendant plus de clarté pour le type de viande utilisé dans nos plats cuisinés, apprécions cette information pour aider le consommateur à s’y retrouver lors de ces achats.

GA - UFC Que Choisir 43.

Hébergé par Overblog